J’ai terminé de lire : Le passager de Jean-Christophe GRANGÉ

Hello tout le monde!

Aujourd’hui j’ai envie d’inaugurer une nouvelle catégorie sur mon blog : La lecture.


Quand j’étais enfant puis ado, je dévorais tout un tas de livres. Je suis fille unique et c’est vrai que lire me permettait de passer le temps, de m’occuper, voire de m’échapper.
Puis je suis entrée dans le monde du travail et j’ai passé de nombreuses années sans ouvrir un livre.

Il y a deux déclics qui m’ont fait remettre à la lecture.

Le premier, c’est après avoir invité une copine à la maison pour la première fois. Elle a vu un livre à coté de mon ordinateur et m’a dit :  » Tu lis, je suis trop contente, je n’ai personne autour de moi avec qui parler de ce sujet ! » En réalité ce livre me servait juste à sur élever mon ordinateur pour pas qu’il ne surchauffe … J’ai eu tellement honte que je n’ai même pas osé lui dire.

Le second, c’est en lisant Cosmo. Il y avait un article qui parlait de « 50 nuances de Grey », livre le plus vendu de l’année 2012. Et moi, je n’en avais jamais entendu parler.

C’est à partir de ce moment-là et après un petit tour à Sauramps que je m’y suis remise. Tout doucement, d’abord à la plage ou à la rivière, pendant les vacances, puis un peu tous les soirs. La première fois que je suis allée chez mon copain, j’ai vu un livre sur sa table de nuit et ça m’a fait sourire. Un de nos premiers points communs.


Depuis je me suis bien rattrapée et c’est pour ça que je me suis dit que ça pouvait être intéressant de partager mon avis sur les livres que je termine.

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre de Jean-Christophe GRANGÉ : LE PASSAGER
C’est une amie qui a travaillée pendant longtemps à France Loisirs qui m’en a parlé. Ce livre, elle le conseillait à ses clients en manque d’idées. Le titre me disait quelque chose, et je me suis rendue compte que je l’avais dans ma bibliothèque. Mon père l’avait lu et me l’avait aussi conseillé. J’adore les thrillers, les enquêtes policières.

JE SUIS L’OMBRE.
JE SUIS LA PROIE.
JE SUIS LE TUEUR.
JE SUIS LA CIBLE.

POUR M’EN SORTIR,
UNE SEULE OPTION : FUIR L’AUTRE.
MAIS SI L’AUTRE EST MOI-MÊME ?

L’histoire : Mathias Freire est psychiatre dans un hôpital de Bordeaux. Il accueille dans son service un homme trouvé à la gare, amnésique. En même temps que lui, on découvre un cadavre dans une fosse, mort d’une overdose, avec une tête de taureau enfoncée sur la tête jusqu’aux épaules. La police, en a personne d’Anaïs Chatelet, se lance dans l’enquête.
Difficile d’en dire plus sans spoiler le livre entier.

Mon avis : Ça se lit bien, c’est très fluide, bien écrit. L’histoire est prenante et je suis facilement rentrée dans le livre. Les chapitres sont courts, ce qui donne l’envie d’en lire toujours plus. En revanche, 977 pages, pour moi c’est trop ! Je l’ai fini parce que l’intrigue est bonne, mais j’en avais marre et j’avais hâte. Le dénouement de fin m’a relativement déçue mais ça reste mon avis personnel.

Conclusion : Effectivement je conseille ce livre. Je pense qu’il fait partie des incontournables mais ce n’est pas un coup de cœur pour moi. La fin est trop tirée par les cheveux pour une personne comme moi qui aime les choses rationnelles. Le livre a été adapté en mini-série de 6 épisodes de 52 minutes chacun en 2015.

 

 

 

Ou l’acheter :
La Fnac : ICI
Amazon : ICI

Vous l’avez lu? Vous en avez pensé quoi?

Rendez-vous sur Hellocoton !