Changer de vie à 30 ans.

Hello tout le monde! Ça fait une semaine que je n’ai rien posté, mais il faut dire que j’ai débuté une nouvelle vie.

Pas mal comme excuse non?

En aout 2015, mon copain a appris que son entreprise allait fermer. Du moins, le site de Montpellier fermait mais ils proposaient une reloc à Toulouse.
Le ciel nous est tombés sur la tête et nous avons du prendre rapidement une décision.
Pour lui c’était simple, il était arrivé deux ans avant à Montpellier donc il n’avait pas d’attaches. Pour moi c’était plus dur. Ma famille, mes amis, mon travail, tout était à Montpellier. J’en ai beaucoup parlé autour de moi et tout le monde me disait la même chose : PARS. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire, le genre de conseil qu’on donne mais qu’on a du mal à appliquer pour nous même. L’amour a pris le dessus et j’ai décidé de demander ma mutation. Bizarrement, la décision a été prise rapidement.

J’ai alors demandé ma mutation auprès de mon employeur. Je savais que ça pouvait être très long et j’avais dit à mon copain : »Hors de question que je quitte Montpellier sans avoir un boulot à Toulouse. » Ça voulait dire de nombreux aller-retour, 2 appartements, de la fatigue et du stress en plus, mais financièrement on pouvait se le permettre (quelques mois seulement mais ça passait) et j’étais très déterminée.

Puis la vie a fait que

Les événements se sont enchainés de manière assez négative dans ma vie privée, et ce qui me semblait capital quelques semaine plus tôt est passé au dernier plan de mes préoccupations. Ce genre de moment ou tu fais un bond en avant dans la vie d’un coup, sans même t’en rendre compte.

Je pensais aimer mon travail mais … Fatigue, mal de dos, tendinites, pénibilité des clients, pénibilité de certains collègues … Bref, tant que j’avais la tête dans le guidon, tout allait bien, mais dès que j’ai pris un peu de recul, je me suis rendue compte que j’aimais pas ça tant que je le pensais. Ma mutation s’est transformée en DÉMISSION.

Je suis donc arrivée sans travail à Toulouse.

Je ne savais plus ce que je voulais faire de ma vie, mais une chose est sure, pour moi la vente c’était du passé. Lors de mon premier entretien Pole Emploi je n’avais qu’une peur, c’est de ne pas être comprise. Je pensais qu’on allait me renvoyer bosser dans la vente sans me demander mon avis. J’ai du bien sur expliquer quelles étaient mes raisons mais je n’ai jamais été jugée.Au contraire, j’ai tout de suite été envoyée dans un programme spécialisé dans les changements d’orientation. Pendant 2 mois, une fois par semaine je m’y suis rendue pour passer des tests, des bilans de compétences. J’ai commencé en ne sachant pas quoi faire de ma vie et je suis ressortie deux mois plus tard avec un projet construit et plein d’informations.

Par contre, ne vous attendez pas à recevoir du soutien de Pole Emploi, on me l’a dit clairement, ils ne sont pas là pour ça. Mais c’est pas grave, je suis débrouillarde, et maintenant avec internet on trouve tout ce dont on a besoin. Il suffit juste de savoir ou chercher. Je suis arrivée devant ma conseillère avec mon projet, libre à elle de le valider ou non.

Ça a pris un an. Bien sur j’ai pris le temps de bien emménager, j’ai pris du repos, on a fait un beau voyage en Californie, j’ai profité du temps libre que j’avais, et ça fait vraiment du bien. Aujourd’hui je repars dans ma nouvelle vie complètement sereine. Prendre du recul ça fait vraiment du bien. Dans notre malheur il y a quand même des points positifs.

Aujourd’hui, je souhaite devenir Gestionnaire de Paie.

Avant de commencer ma reconversion je ne savais même pas que ce métier existait. J’ai commencé ma formation il y a 15 jours et ça me plait énormément.

Je voulais écrire cet article pour vous montrer qu’à 30, 40 ou 50 ans il est encore temps de changer de voie. Il suffit juste de savoir expliquer clairement ses envies et aussi ses doutes et de s’entourer des bonnes personnes. Il existe un nombre incalculable de formations pour adultes, qui sont le plus souvent financées. Dans ma formation actuelle nous sommes 16, et 16 en reconversion professionnelle, de tout age et de tout horizons. Moi qui pensais être seule dans mon cas, je me rends compte

Rendez-vous sur Hellocoton !